Pandora
Convertisseur numérique / analogique

Pandora
Convertisseur numérique / analogique

Aesthetix est fier de vous présenter le Romulus et le Pandora.

Tous deux complètent, la gamme Saturn, mondialement reconnue pour ses performances superlatives, sa très haute qualité de fabrication et sa facilité d’utilisation. Ces réalisations, de haut niveau technologique, utilisent des châssis tout aluminium, des coffrages en acier inoxydable agissant comme des cages de Faraday afin d’assurer un blindage optimum des sections numériques, des transformateurs d’alimentation multiples ainsi que de nombreux étages de régulations.

Romulus et Pandora sont des concentrés de technologie à même de s’associer à la perfection, aux préamplificateurs Janus et Calypso tout comme aux amplificateurs de la gamme Atlas.

Retour aux marques
Description détaillée

Pandora
Le Pandora est un convertisseur numérique/analogique à tubes doté d’une entrée USB et trois entrées SPDIF

USB et SPDIF à Jitter ultra faible
Le Pandora est équipé de l’entrée USB asynchrone brevetée par Mr Gordon Rankin de la Société Wavelenght Technologies associée à une horloge à très faible Jitter, positionnée directement auprès de la Conversion. Cette technologie permet d’obtenir des niveaux de Jitter cent fois plus faibles qu’avec tout autre type d’implémentation.
L’entrée USB prend en charge les signaux audio numériques jusqu’à 24 bits / 96 KHz  en classe 1 et 24 bits / 192 kHz en Classe 2.
Les entrées SPDIF et AES utilisent une technologie unique de réduction du Jitter et traitent les signaux audio numériques échantillonnés jusqu’à 192 KHz et 24 bits de résolution.

USB à isolation galvanique
Pour lutter contre les bruits et parasitages générés par les ordinateurs, Aesthetix a conçu des coupleurs optiques qui isolent galvaniquement l’entrée USB. Ainsi USB, sections numériques et analogiques du convertisseur Pandora sont totalement isolées les unes des autres. Aucune interférence n’est possible, y compris par rapport aux boucles de terre.
Cette approche complexe à finaliser et coûteuse à réaliser, permet une qualité de restitution sans comparaison avec une entrée non isolée qui ne peut protéger les circuits audio contre les bruitages divers.

DSP propriétaire
La section DSP emploie une puce Motorola DSP 56362 associée à des filtres de sur-échantillonnage spécialement développés afin d’assurer une parfaite synergie de traitement avec le flux de résolution requis.
Une mémoire tampon spécifique de 1.5 mégabytes garantit une isolation totale entre les données entrantes (USB/SPDIF) et sortantes en amont de la conversion numérique-analogique.

Horloge de précision
Les qualités de précision de l’horloge sont essentielles à la performance globale. En effet, le moindre Jitter (variations minimes dans la synchronisation) ou bruit amènera la puce de conversion à travailler dans des conditions imprécises et instables ayant des influences négatives et clairement audibles sur la qualité de restitution sonore.
La solution la plus simple – mais paradoxalement la plus génératrice de Jitter – est de faire en sorte que le DAC utilise l’horloge de la source à laquelle il est connecté. Pour légèrement améliorer les choses, l’on peut incorporer une horloge dans le DAC afin de synchroniser les cadencements.
Pandora propose une solution plus aboutie avec l’utilisation d’oscillateurs à quartz fabriqués sur cahiers de charge, en fonction des exigences propres à Aesthetix. Ces derniers offrent des performances de Jitter et de bruit infiniment inférieures aux normes standard. Il y deux oscillateurs distincts qui couvrent les échantillonnages de 44.1Khz (et multiples) et 48 KHz (et multiples).
L’horloge possède sa propre alimentation régulée, indépendamment de celle du DAC.

Conversion différentielle
La puce de conversion Burr-Brown PCM 1792A fonctionne en mode purement différentiel.
Cette logique qui permet d’amplifier exclusivement, le signal audio réduit à néant tout bruitage et autres pollutions numériques.
Les sections numérique et analogique sont séparées et possèdent leurs propres alimentations régulées. Une attention tout particulière a été prêtée à la qualité des composants et à leur implantation.

Étage d’amplification à tube
Toute la renommée acquise par Aesthetix dans la conception d’étages analogiques « ultimes » se retrouve dans la technologie déployée pour le Pandora. Cette dernière s’appuie sur un montage, totalement différentiel, sans contre réaction, conçu autour d’un tube amplificateur 12AX7, alimenté par le DAC.
Les amplificateurs différentiels ont cette particularité de pouvoir rejeter les signaux « en mode Commun », ce qui est particulièrement utile dans le numérique dédié à l’audio où des horloges ultra rapides et autres bruits hautes fréquences perturbent, (régulièrement) les circuits analogiques sensibles.
Le Pandora utilise des capacités de découplage polypropylène Rel-cap et des résistances à couche métallique Roederstein. Le bruit de fond est drastiquement réduit grâce à l’utilisation de deux alimentations régulées négativement et positivement pour l’étage d’entrée.

Étage de sortie à tubes
L’étage de sortie utilise un tube 6922 par voie et fonctionne également en mode différentiel sans contre réaction. Cette configuration sans équivalent procure l’essentiel des avantages d’un montage symétrique par comparaison à une configuration en single-ended. Les alimentations régulées négativement et positivement sont totalement séparées des alimentations de l’étage d’entrée.

Alimentations
Comme pour tous les produits Aesthetix, le Pandora bénéficie d’alimentations hyper sophistiquées. Si un seul et unique transformateur est utilisé pour fournir les différentes tensions et courant d’un montage, les perturbations numériques vont facilement s’infiltrer, par rayonnement, dans les bobinages du transformateur et venir polluer les sections analogiques sensibles. Concevoir un transformateur doté de bobinages séparés peut aider, mais pas significativement. La vraie solution consiste à mettre en œuvre plusieurs transformateurs pour qu’aucune interaction ne puisse avoir lieu entre eux.
La section Numérique/DSP du Pandora possède sa propre alimentation régulée. Chaque étage constitutif est régulé individuellement afin de le rendre totalement indépendant du reste du montage. Une alimentation complémentaire incluant sa propre régulation est utilisé pour les circuits logiques.
Les sections analogiques sont conçues autour d’un transformateur spécial fabriqué sur cahier de charge pour Aesthetix. Il comprend six bobinages séparés et autant d’étages régulés dédiés aux fonctions cruciales comme indiquées préalablement.

Contrôle de volume de haute précision (en option)
Sur demande, un potentiomètre de volume de haute précision, géré par relais, peut équiper le Pandora, autorisant leur raccordement direct à un amplificateur de puissance.
Ce potentiomètre est très particulier. En effet, les contrôles de volume numériques travaillent exclusivement dans le domaine numérique ou chaque atténuation de 6 décibels entraine une perte de 1 bit de résolution !
Sachant qu’une majorité de sessions d’écoute se font sur la base d’une atténuation du volume à -30 dB, le CD de 16 bits écouté dans ces conditions n’offrira plus alors qu’une résolution de 11 bits ce qui représente une perte tout fait incroyable ! Le contrôle de volume équipant le Pandora et le Romulus préserve l’intégralité de la résolution en fonctionnant de façon partielle, par pas de 1db, dans le domaine purement digital et en utilisant des relais à résistances commutées, par pas de 6db dans le domaine analogique.

Cette technique permet une variation de niveau jusqu’à quatre vingt huit pas de 1 dB sans aucune perte de résolution.

Spécifications techniques

  • Entrées :
    Emplacement 1 : 3 entrées coaxiales – 1x AES/EBU, 1x RCA Coax, 1x Toslink. Ces entrées traitent les signaux audio numériques échantillonnés jusqu’à 192 KHz et 24 bits de résolution. En version Signature et Eclipse, DSD 1x.
    Emplacement 2 : 1 entrée USB. L’entrée USB prend en charge les signaux audio numériques jusqu’à 24 bits / 96 KHz  en classe 1 et 24 bits / 192 kHz en Classe 2. En version Signature et Éclipse, DSD1x et DSD2x.
    Emplacement 3 : possibilité en option d'ajouter une seconde entrée USB
  • Entrée USB asynchrone : brevetée par Mr Gordon Rankin de la Société Wavelenght Technologies. Cette technologie permet d’obtenir des niveaux de Jitter cent fois plus faibles qu’avec tout autre type d’implémentation.
  • USB : supportant la classe audio 1 (96kHz, 24 bits) et la classe audio 2 (192kHz, 24 bits)
  • Section DSP : utilise le contrôleur de signal numérique Motorola DSP56362 pour les filtres numériques
  • Section DAC : basée sur le convertisseur Burr-Brown PCM1792A
  • Section analogique : utilise 4 tubes en configuration différentielle (2x 12AX7, 2x 6DJ8/6922)
  • Montage sans contre réaction
  • Sorties : symétriques et asymétriques
  • Niveau de sorties maximum :
    De série : en symétrique 4,8V rms; en asymétrique 2,4 v rms.
    Avec option réglage de volume : 4,0V en symétrique (XLR); 2,5V en asymétrique (RCA)
  • Télécommande : toutes fonctions
  • Différentes cages de Faraday en acier inoxydable isolent les sections critiques : numérique, analogique et alimentation.
  • Alimentation : Trois transformateurs : un pour les circuits numériques, un pour les circuits analogiques et un pour les fonctions de contrôle.
  • Châssis : entièrement en aluminium
  • Connecteur RS232
  • Commande trigger : embase jack 3,5mm; 5V (DC)
  • Consommation électrique :
    Standby : 25 watts
    Actif : 60 watts
  • Température de fonctionnement :
    Interne 80°C
    Ambiant 50°C
  • Finitions : Disponible avec façade noire ou aluminium.
  • Dimensions : largeur 454mm, profondeur 457mm (connectique incluse), hauteur 111mm
  • Poids : 12,5 kg.

Presse
Tarif

Vous souhaitez obtenir le tarif de ce produit ?

Le formulaire de contact ci-dessous est à votre disposition pour nous faire parvenir votre demande de tarif, nous vous répondrons, avec plaisir, dans les meilleurs délais.